www.ornitho79.org

Astuces de l’observateur

 

Reconnaître les grands oiseaux migrateurs

 

Quelques trucs, ou comment ne pas faire trop d'erreurs dans son carnet d'obs !

 

De près

Oie : détails de structures variable selon l'espèce, notamment la longueur du cou.

Oie cendrée : fort contraste sus-alaire (patches clairs à l'avant).

 oies  

Grand cormoran : silhouette allongée (arrière long). Ailes plus étroites vers l'extrémité, sans contraste dessus.

Tête et cou assez relevés et massifs, allure de "cigare volant".

 GrandComoran  

Grue cendrée : silhouette très allongée.
Cou et pattes très longs et fins : cou parfois abaissé.
Ailes longues, larges jusqu'à l'extrémité, contrastées dessus.

 GrueCendre  

De loin

Grues & Cormorans : formations ondulant fortement et rapidement.


Battements souvent alternés de courts planés.
Peuvent prendre des ascendances thermiques ou dynamiques.

 GruesCormorans  GruesCormorans2

Oies : Vols plus réguliers (mais attention à la météo). Pas d'ascendance ni de vol glissé.

 OiesDeLoin  

Grues : à grande distance, les pattes puis le cou sont invisibles.

 Grues  

Autres silhouettes

Cygnes : Cou très long (cygne tuberculé).
Ailes effilées, longues ; vol battu lourd.

 Cygnes  

Spatules : Bec, cou et pattes longs et étendus.
Vol battu et plané ; prennent des ascendances.

 Spatules  

Hérons : Pattes longues, ailes arquées.
Long cou en général replié.


Le cou peut être maintenu en extension quelque temps avant l'atterrissage ou après le décollage.
Peuvent pratiquer le vol en formation linéaire.

 Herons  Herons2

Textes et silhouettes Thomas de Cornulier